Les femmes & le vin

Le monde du vin est un monde historiquement masculin, de nombreuses légendes encouragent cette idée (les femmes font tourner le vin, c’est un métier trop dur physiquement…).

Vignerons

 Mais depuis quelques années, les femmes s’imposent dans ce milieu : Vigneronnes, Viticultrices, Sommelières, Œnologues… 

Aujourd’hui près de un tiers des exploitants viticoles sont des femmes. 

Il existe des associations de « vins de femmes » dans chaque région viticole : Femmes et Vins de Bourgogne, Les DiVINes d’Alsace, Elles & Beaujolais, les Eléonores de Provences, Les Vinifilles en Languedoc-Roussilon, Femmes Vignes Rhône, Les Aliénor du Vin de Bordeaux… Une association nationale regroupe ces dernières « Femmes de Vin » Leur objectif est de fédérer toutes les régions viticoles françaises ainsi que de faciliter l’échange entre les vigneronnes. Mais également d’éduquer et promouvoir le savoir faire et la culture du vin. Ces associations sont avant tout un avantage médiatique et financier. L’union fait la force ! 

En septembre 2018, Pascaline Lepeltier est élue Meilleure ouvrière de France en catégorie sommellerie. Elle devient la première femme à détenir ce titre dans ce milieu encore très masculin. 

En décembre 2017, c’est une femme qui a pris la tête de l’association des oenologues de bordeaux: Diala Younes Lavenu.C’est également une grande première dans le milieu. 

De nombreuses femmes sont également dirigeantes de Châteaux, Domaines…

Saskia de Rothschild dirige le Château Lafite, tout comme Stéphanie de Boüard à Angelus et bien d’autres encore… 

Les femmes ont su s’imposer dans ce milieu masculin en faisant preuve de rigueur et d’une technicité impressionnante. 

Aujourd’hui le milieu viti-vinicole n’est plus uniquement masculin et malgré quelques idées encore ancrées dans les moeurs le progrès est en cours et est remarquable! 

Ophélie Neiman (Journaliste) à dit :  « le vin, on ne s’en lasse pas, c’est comme tomber amoureux ».